3 - LES CHRONIQUES DE JASON McCORD - Entretien avec Tipo Thi

Publié le par MisterBolt

                                                                         - 3 -
J
ason fouille tranquillement dans la poche de sa combi. Il en sort un sondeur-espion et
vérifie l’étanchéité de l’alcôve d’intimité. Tipo Thi reste impassible. Puis !

-          M. Tipo Thi, vous marquez un point.

Jason le fixe droit dans les yeux. Les Malachites les ont ambrés. Les babines de Tipo Thi se retroussent imperceptiblement. Il dévoile ses courtes incisives. Les Malachites en ont douze ou treize... Les cornets de ses oreilles s’inclinent de quelques degrés... Tipo Thi est sûre de lui... Un Malachite qui négocie, c’est un Malachite qui à toute les cartes en mains. Jason les connait bien. Alors il décide de feindre.

-          Monsieur Mc Cord je suis disposé à apurer la totalité de vos dettes, en plus je crédite votre auricu-bank (1) de 100.000 crédits, cash ! Je vous offre la tranquillité. Une chance inattendue... Non !

-          Une chance inattendue pour quoi ? A tout vous dire, je suis très bien ici... La vie est belle ! Les femmes sont jolies et, si j’ai besoin d’argent, il me suffit de secouer un gars ou deux comme récupérateur patenté (2) et le tour est joué... M. Tipo ! vous n’arriverez à rien... Tout beigne, pour moi ! J’en ai assez de cavaler au devant des ennuis.

Jason se fend d’un large sourire et agrippe sa coupe. Il porte un toast silencieux à l’attention de Tipo et en englouti le contenu. Le cyclopoïde est une liqueur gluante aux effets volcanique. Une fois en contact avec le voile du palais, elle s’évapore instantanément et transite directement dans le sang. L’effet est foudroyant... On appel ça la « nitrosucette ».

-          C’est comme vous voulez...

Tipo marque une pause, puis reprend avec ironie :

-          J’ai croisé une bonne douzaine de types entre ici et Karg (3)... Vous êtes un homme étonnement connu ! Si vous voulez mon avis, ils ne vous aiment pas. Vous faire alpaguer par un de ces béotiens au front plat - Tipo frémis -, c’est votre droit après tout... Je présume que vous avez un plan ! Un plan infaillible, s’entend !

-          Votre condescendance au sujet de ma santé est touchante, monsieur Tipo Thi.

-          Mais, c’est tout naturel monsieur Mc Cord ! Je ne supporte pas la brusquerie et toutes ces bagarres... Encore moins le supplice et la cruauté !

-          Vous êtes un bon samaritain... Allez ! Raconter moi vos mésaventures, monsieur Thi. Je peux faire ça pour vous. Je vous sens tourmenté... Vous vous sentirez mieux après.

Tipo respire bruyamment, signe d’une extrême satisfaction.

-          Monsieur Mc Cord, je sais que vous n’aimez pas les préambules mais permettez moi cette courte digression. Connaissez-vous le « Saut du Dauphin » ? C’est une stratégie de navigation hyper-spatiale... En accroissant irrationnellement les « Points de Réalité » (4), les capitaines de vaisseaux navigants en convoi génèrent autant de probabilités de trajectoire pour les bâtiments de leur flotte. On peut, si vous me permettez la comparaison, assimiler cette tactique à celle d’une bande des dauphins s’amusant à brouiller les pistes en bondissant hors de l’océan de manières erratiques. Il faut être fin observateur pour suivre un dauphin en particulier. En brouillant les pistes et en semant l’incertitude, un de ces dauphins peut très facilement s’éclipser sans que l’on puisse s’en aperçoive ! Le triche-lumière est un océan pour ceux qui connaissent cette ruse.

-          Cette tactique est surannée, monsieur Tipo Thi... Les Hyper-radars ne se laissent plus duper. Le « Saut du Dauphin » n’est plus pratiqué depuis près de cinq cent ans...

-          Certes ! La dernière flotte à utiliser cette audacieuse manœuvre avec brio fût l’Escadre Ecarlate des non moins célèbres « Corsaires d’ Hermos ».

-          Leur fin a été tragique, sauf pour les producteurs d’Holo-séries... Ajouta Jason avec mépris.

Le sourire de Tipo Thi en dit long sur le sujet. Une armada capable de tromper les Hyper-radars serait redoutable... Jason sent que l’histoire commence à l’intéresser. Tipo poursuit sans attendre.

-          « C’est dans les vieilles marmites que l’on fait les meilleurs soupes »... Depuis quelques mois une bande de forbans, sans foi ni loi, pillent les systèmes de l’Amas de Red-Shift. Mes Maîtres, les oligarques de Karg, sont excédés par leurs incursions. La chute de leurs revenus financiers et leur crédibilité aux yeux de la population commencent à s’émousser dramatiquement. Plusieurs planètes du secteur songent à proclamer l'êtat d'urgence et à invoquer l’aide des forces Impériales... Cette situation sonnera le glas pour l’Oligarchie.

-          Que pouvez-vous y faire, monsieur Tipo Thi ? Je crains fort que l’intervention d’un seul homme ne puisse résoudre votre problème... Laissez faire la Division Nova, cela vaut mieux pour tout le monde.

-          Vous oubliez le « Saut du Dauphin » ! Sans contre-mesures, comment combattre les pirates ?

-          Et vous voulez que je vous apporte leur secret sur un plateau, pas vrai ! Grace à quoi vous pourriez solliciter le concours de la Division Nova tout en garantissant la stabilité du pouvoir en place...

-          Vous êtes un prophète !

-          Non ! Et je ne suis pas un imbécile pour autant... Monsieur Thi, le secret de ces pillards n’est pas quelconque... Je suis convaincu que les Oligarques n’ont aucunes velléités d’invasion, ni même l’intention d’armer une flottille, mais l’entreprise est rude. Il faut être totalement cinglé pour se lancer dans une aventure pareille.

Tipo Thi jubile. Il a attisé le feu qui couve dans l’âme de Jason. Ces humains ! Ce sont de grands enfants... Toujours près à faire une bêtise. Reste à négocier un prix raisonnable...


*
*   * 

(1) Auricu-bank : système de stockage bancaire implanté dans l’auriculaire. Des nano-cellules greffées sous l’épiderme du petit doigt gèrent la fortune de son propriétaire. Toutes les opérations courantes au débit comme au crédit sont possibles. L’auricu-bank permet d'ordonner des transactions boursières et des prélèvements automatiques. Pour consulter son compte il suffit de placer son doigt dans l’oreille. Pour payer ses achats il suffit d’effleurer du petit doigt l’auricu-bank de son créancier et d’annoncer la somme à voie haut. Des bornes auricu-bank sont également à la disposition du consommateur désireux d’effectuer des paiements confidentiels. Plus rarement, des cartes de créance sécurisée permettent de créditer le compte d’un tiers au porteur. Un auricu-bank ne fonctionne que si son propriétaire est en vie ! Ce qui ne garantie pas les vols par torture et sévices !

(2) Les Récupérateurs : Ligue de chasseurs de prime assermentés. Pour exercer cette délicate profession il faut obtenir une patente impériale. L’arme de prédilection des Récupérateur est l’Arachnopistol. Cette « arme » projette un liquide sous haute pression qui se fige instantanément en fins filaments sur sa cible. Un spécialiste est capable de capturer une « proie » en l’emmaillotant dans un véritable filet.

(3) Karg : Capitale de l’Oligarchie du même nom.

(4) Points de Réalité : La navigation dans le triche-lumière ne se fait jamais en un seul bond. Selon le niveau d’expérience de l’équipage, et les performances du vaisseau, la route d’un navire est ponctuée par un certain nombre d’étapes. A chaque résurgence dans l’espace normale le vaisseau établit un « Point de Réalité ». Les « Points de Réalité » suivent un fils d’Ariane et assure la sauvegarde du bâtiment. Le monopole de certaines routes commerciales sont soumis à « l’octroie » de « Points de Réalité » douaniers obligatoires.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article